Addictions

Home » Hypnothérapie » Addictions

Addictions

Une addiction est un attachement obsessionnel, incontrôlable et généralement néfaste à une activité, un comportement ou une substance.

On enregistre une énorme variété d’addictions à travers le monde, cela va de l’abus de substances à des addictions telles que manger des objets non-comestibles comme du verre ou du sable.

Les types d’addictions les plus connus sont l’alcoolisme, le tabagisme, les drogues, les jeux d’argent, Internet.

La prise de conscience se fait généralement par le biais des proches qui soulèvent quelques questions ou remarques.

On trouve également des comportements addictifs moins communs ou acceptés tels que l’addiction au sexe, à la pornographie ou… à l’amour !

 

Addiction ou habitude?

Ce qui différencie une addiction d’une habitude est son avancement plus puissant et plus dangereux. Une habitude est un modèle qui :

  • est une réponse automatique
  • est devenue une seconde nature due à une répétition fréquente.
  • N’est pas particulièrement néfaste.

Les habitudes sont partout dans nos vies, et cela peut inclure énormément de choses, comme changer de vitesse lorsque vous conduisez ou remettre une mèche de cheveux derrière votre oreille. Bien sûr, certaines habitudes peuvent être mauvaises.

Nous faisons communément référence à de mauvaises habitudes comme se ronger les ongles, oublier de se laver les mains. Ces mauvaises habitudes peuvent être cassées parce qu’elles sont généralement souvent inconscientes et passives. Une fois que nous en prenons conscience, nous pouvons généralement les arrêter.

Les addictions au contraire sont des réponses impulsives qui peuvent devenir très difficiles à contrôler.

Votre habitude commence à se transformer en addiction lorsque :

  • elle dépasse tous les autres sentiments et émotions
  • elle vous distrait de votre vie « normale »
  • elle cause des symptômes physiques de manque
  • elle génère une dépendance
  • elle devient de plus en plus difficile à contrôler

Les causes des addictions

Pendant des années, les scientifiques ont cherché la cause ultime des addictions mais aucune réponse satisfaisante n’a été trouvée.

Il semblerait que le risque d’addiction pour une personne puisse être attribué à un certain nombre de facteurs. Ces facteurs peuvent être divisés en deux catégories : comportementaux et chimiques.

Les facteurs comportementaux incluent :

  • le facteur génétique : les chercheurs ont remarqué que les personnes dont les parents ont une addiction à l’alcool ont 10 fois plus de chance de développer également cette addiction, comparé avec des personnes dont les parents n’ont pas d’addiction.
  • L’expérience, le vécu: les experts ont remarqué que les personnes ayant un vécu difficile (abus, abandon) ont plus de chance de développer des addictions dans leur vie, par compensation.
  • La personnalité: les personnes de type anxieuses ou nerveuses dans leur vie de tous les jours ont plus de chance de développer des comportements addictifs. Certains traits de caractère peuvent nous amener à créer des addictions, car elles peuvent nous faire essayer des substances addictives en premier lieu. Les substances addictives touchent le cerveau en relâchant ou en déclenchant certaines substances, qui calment.

Les facteurs chimiques incluent :

  • la dopamine : certaines substances déclenchent la création d’une hormone appelée dopamine, qui cause une sensation de satisfaction. Cette montée de plaisir peut nous donner envie de l’expérimenter encore et encore.
  • les endorphines : les scientifiques affirment que les endorphines (un type d’hormones) jouent un rôle important dans le développement du désir insatiable… et du manque.

Les substances addictives

Les substances addictives les plus communes sont :

  • la caféine (que l’on trouve dans le thé, le café et les energy drinks)
  • la nicotine (dans les cigarettes)
  • l’alcool (une part importante de la culture française)
  • les solvants (colle, peinture)
  • les opiacées (héroïne, morphine, codéine…)
  • les hallucinogènes (LSD, champignons…)
  • le cannabis
  • la cocaïne, etc.

Les activités addictives

Les plus communes sont les suivantes :

  • les jeux d’argent / paris
  • les activités sexuelles
  • la pornographie
  • la nourriture / le sucre
  • les sports extrêmes
  • l’usage d’Internet, réseaux sociaux, jeux en ligne, sites de rencontre.

Toutes ces activités ont une chose en commun : elles déclenchent la libération d’une hormone, la dopamine, qui cause une montée de plaisir, et les personnes addictives à ces activités les répètent encore et encore pour la ressentir.

Les degrés d’addiction

Comment commencent les addictions ? Les experts pensent que les personnes addictives passent par plusieurs phases :

  1. La 1e fois : certaines personnes sont plus enclines à essayer quelque chose de nouveau que d’autres. Par exemple, un adolescent préoccupé ou qui s’ennuie sera plus vulnérable à la tentation de drogues illégales que quelqu’un se destinant à être… pasteur, par exemple !
  2. Réessayer: certaines personnes essaient une substance une fois et ne la retoucheront jamais. D’autres, par contre, aiment tellement ce qu’ils ont ressenti qu’ils recherchent à la ressentir encore et encore.
  3. Augmenter la dose: le corps peut développer une tolérance aux effets de la dopamine sur le cerveau, donc l’utilisateur peut ressentir le besoin d’augmenter la dose de la substance ou e l’activité en question.
  4. La dépendance : l’utilisateur trouve qu’il n’arrive plus à fonctionner normalement ou à être heureux sans la substance.

Les symptômes des addictions

Les symptômes varient en fonction de l’addiction. En général on retrouve les critères suivants :

  • Changement d’humeur rapide
  • Changement dans le sommeil
  • Changement dans le niveau d’énergie
  • Perte de poids ou gain de poids
  • Système immunitaire affaibli
  • Pupilles plus grosses ou plus petites que d’habitude

Les risques liés aux addictions

Faire ou prendre quelque chose de manière excessive peut être néfaste pour le corps…. Et l’esprit !

Certaines addictions peuvent être plus néfastes que d’autres. Toutes les addictions ont un effet psychologique sur la personne elle-même ainsi que sur ses amis, sa famille, ses collègues. L’addiction extrême ou sur le long terme peut être fatale.

  • Addiction à Internet: malnutrition, maux de tête, déshydratation, perte ou gain de poids, entorses ou tendinite à répétition, etc.
  • Abus d’alcool: problèmes de foie, de reins, élocution difficile, détérioration du fonctionnement cognitif, peau abîmée, maux de tête, problèmes relationnels, etc.
  • Cigarette: cancer du poumon, cancer de la gorge, problèmes de respiration, peau abîmée, forme physique réduite, etc.
  • Troubles du comportement alimentaire: prise ou perte de poids, maladies de cœur, crise cardiaque, diabète, organes en dysfonction, perte d’estime de soi, etc.
  • Abus de drogues: arrêt cardiaque, overdose, maladies mentales, problèmes de fois, de reins, etc.

Traitement des addictions par l’hypnothérapie

L’hypnothérapie permet de remonter à la cause de l’addiction en induisant une prise de conscience chez le sujet.

Dans cet état de conscience modifié, relaxant et agréable, le sujet devient très réceptif aux suggestions, et l’hypnothérapeute peut donc en profiter pour lui parler de différentes choses au sujet de la substance ou de l’activité addictive.

L’hypnothérapeute permettra au sujet de reprendre le contrôle sur son addiction en lui apportant le support nécessaire pour changer les comportements ancrés.